ورود به سایت عضویت در حزب ایران آباد

Le message du Parti d’Iran Prospère (PIP) à l’occasion du 1 Mai 2017

Le message du Parti d’Iran Prospère (PIP) à l’occasion du 1 Mai 2017

Le renforcement de la connaissance sur l’auto-organisation ouvrière est le devoir
des partis et d’organisations politiques Iranien implantés à l’étranger.
Nous célébrons ce 1er Mai 2017, la fête du travail, pendant que ceux en Iran se prêtent à vivre, au cours de l’année à venir, les plus durs moments de leurs existence. L’économie Iranienne patauge dans la boue de la stagflation causée par le pillage et la corruption des bandits et des mafieux en tête d’un régime totalitaire, où les travailleurs en sont les principales victimes. Tandis que les institutions démographiques définissent le niveau du seuil de la pauvreté pour un ménage de quatre personnes dans les zones urbaines, à + 950 US$ par mois; l’Etat anti-travailleurs de la République Islamique d’Iran a fixé le montant du salaire minimum légale à moins de 250 US$, ce qui est trois fois moins que le strict minimum nécessaire pour vivre.
Sur base des rapports crédibles, cette catastrophe se produit pendant qu’en absence de toute protection juridique, l’avancée sans précédente du chômage et la présence des millions de chômeurs, tous font accepter à de nombreux travailleurs des salaires mensuels encore plus bas aux alentours de 140-160 US$.
Il ne fait aucune doute que cette situation catastrophique est le résultat de la cupidité du patronat épaulé par les mafieux qui règnent au pays, sous le regard protecteur de l’Etat anti-populaire Iranien. Sous un régime politique prédatrice, il ne peux se passer autrement et les événements des trois dernières décennies en sont témoins. Toutefois, l’impuissance des travailleurs Iraniens à former une vraie résistance face au ravage de leur droits les plus élémentaires, est réellement préoccupante. Pour quelle raison plus de vingt millions de salariés sont dans l’incapacité d’imposer leurs revendications et leur volonté à ce régime et au patronat qui est sous sa protection? Voilà la question importante que doivent se poser tous les travailleurs et syndicalistes, où qu’ils résident, en Iran ou à l’exile.
A défaut de saisir l’opportunité d’une année de temps pour s’auto-organiser et agir avec la force face au patronat et l’Etat tyran qui le soutient, ce sont ces derniers qui en sortent toujours gagnants. Au cours de l’année passée, des centaines et centaines d’actions de contestation de toute échelle se sont formées ici ou là, mais aucune d’entre-elles n’a pu imposer aux grands patrons une hausse de salaire proportionnelle à l’inflation galopante. C’est quoi la solution alors? Il faudra se demander!
Nous, au sein du Parti d’Iran Prospère (PIP), suggérons la formation de l’auto-organisation ouvrière en Iran d’une part et des actions de soutien et de solidarité de la part de diaspora en exil, de l’autre. Ceci demande de l’apprentissage d’action élaborée, un travail fondamental, au bout duquel, des milliers de travailleurs et travailleuses seront munis d’un savoir-faire en ce qui concerne la lutte organisée au sein des syndicats et unions. De tels travailleurs, bien préparés et entrainés, seront capables de propager et institutionnaliser la nécessité d’auto-organisation parmi d’autre salariés.
A défaut d’un traitement de fond des principaux manquements de la lutte ouvrière, elle n’avancera guère, justement à cause de ses manquements; et la détérioration des conditions de vie ne pourra en soi résoudre le problème de la stagnation et l’inefficacité de cette lutte.
C’est exactement pour cette raison que le PIP concentre tous ses efforts sur l’augmentation du niveau de connaissance et les potentiels de gestion et d’organisation parmi les travailleurs. Le transfère de théorie et de pratique issues des vécus et expériences des iraniens et d’autre nations dans ce domaine, en est l’outil majeur de cette mission que notre parti s’est fixée. Nous sommes convaincus que le sérieux auquel des partis et d’organisations politiques Iraniens implantés en-dehors du pays se donnent dans la poursuite persévérante de cette part de leurs devoirs, déterminera la chance réelle à ce que nos travailleurs et travailleuses puissent trouver des solutions pratiques nécessaires à l’avancé de leur combat et de la lutte des classes.
Bureau Politique du Parti d’Iran Prospère (PIP)
1er Mai 2017

Print Friendly, PDF & Email
دسته بندی : پیام ها و بیانیه ها

دیدگاهتان را بنویسید

نشانی ایمیل شما منتشر نخواهد شد.